This website will not display properly without JavaScript enabled - Ce site ne peut pas s'afficher correctement sans JavaScript - Strony nie wyświetlą się poprawnie bez JavaScript.

2005 : quand les Français ont dit non à l'Europe

"Le 29 mai 2005, les Français votent à 55% contre le Traité de Constitution européenne. Placés sous les projecteurs, les tenants du «oui» ont été soutenus par une presse largement acquise au traité, tandis que les tenants du «non» ont été mis à l'écart des plateaux de télévision et des tribunes des journaux. Malgré cette campagne médiatique partisane, le «non» l'emporte, et les Français sont traités de «populistes». Trois ans plus tard, faisant fi du vote populaire, Nicolas Sarkozy modifie la Constitution et fait voter la loi qui permet de ratifier le Traité de Lisbonne, copie conforme de la Constitution européenne rejetée lors du référendum. Un déni de démocratie qui marque d'une rupture entre les Français et les élites politiques et médiatiques." (Marie-Noëlle Lienemann)

Un documentaire exceptionnellement honnête (1).


Le divorce entre les Français et les élites politiques se poursuit.
— Sarkozy a sauté après le premier mandat;
— Hollande, son successeur sur le trône, et le fossoyeur de gauche, aussi.
Combien de temps durera la bulle Macron?


(1) le contexte de la diffusion interpelle: le documentaire a été programmé pour le 2 mars 2017 , c'est-à-dire pendant l'intendive campagne électorale intensive (présidentielle) en France. Puisque rien n'arrive par hasard dans les médias, nous pouvons nous interroger lequel des candidats il a été sensé servir...

Postes similaires