Andrzej est un passionné de militaria. Très tôt, il a commencé à collectionner des insignes de régiments, des documents liés à la cavalerie, des sabres......

Depuis 1979, il est membre de l'Association «Dawne Barwy i Broń» (Couleurs et armes d'antan, avant-guerre l'Association des Amis du Musée de l'Armée):

«Couleurs d'antan» correspond à tout ce qui se réfère aux uniformes militaires (couleurs, forme, médailles, insignes...) tandis que «Armes d'antan» - aux armes blanches (épées, poignards, baïonnettes, polearms), ainsi qu'aux armes à feu (leur construction, exploitation et étalonnage).

Les objets-souvenirs de famille constituent un chapitre distinct, qu'il résume comme suit:

«Il est difficile de parler de souvenirs de famille, quand il ne s'agit que des lambeaux:

— côté paternal, la quasi totalité de documents du grand-père Michał, militaire de métier, a été détruit par sa femme, Jadwiga, quand les Soviets ont entré à Vilnius (le 17 septembre 1939), et quand a commencé la déportation des élites polonaises en Russie profonde;

— côté maternel, lors le rapatriement des polonais de Vilnius en 1945, les Soviétiques n'autorisaient que les sept petites coffres par famille, il n'y avait donc pas question de rapatrier avec soi des meubles, par exemple.


La reconstruction de l'histoire de la famille est d'autant plus difficile que notre père, Marian Jabłoński, a tu soigneusement ce qui concernait son passé en temps de guerre. Aujourd'hui, je sais qu'il a estimé que c'était plus prudent».

En dépit des obstacles précités, la passion d'Andrzej a bien servi la famille.
Grâce à lui aussi, Marian a été reconnu l'ancien combattant à titre posthume.

Les textes ne sont pas traduits en français. Désolé.